Amazonie & Brésil

Jour 1 – Mardi 21 novembre

Départ de Montréal pour Manaus, via Panama City, sur les ailes de la compagnie aérienne Copa Airlines. Arrivée en soirée à Manaus, au cœur de l’Amazonie brésilienne. Transfert et installation à l’hôtel. Nuit à Manaus.


Jour 2 – Mercredi 22 novembre
MANAUS / SANTAREM

Tour de ville de Manaus, située au cœur de la plus grande forêt tropicale du monde, l’Amazonie, à la confluence du rio Negro et du rio Solimões. Construit par les barons du caoutchouc pendant les années folles, cet îlot de béton, qui fut le « Paris des tropiques », donne accès à l’une des plus grandes biodiversités de la planète. La visite du marché Lisboa nous fera apprécier la diversité des produits issus de la forêt amazonienne dans une ambiance du bout du monde. Nous ferons ensuite un arrêt au mythique Teatro Amazonas, emblème d’une époque fastueuse quand la richesse née de l’exportation du caoutchouc alimentait l’excentricité. Après le dîner dans un restaurant local, transfert à l’aéroport et vol sur Santarem situé au confluent de l’Amazone et du rio Tapajos où nous nous embarquerons sur l’Amazon Dream pour une croisière de neuf jours au cœur de l’Amazonie. Arrivée à Santarem en fin de journée. Le trajet jusqu’au quai où est amarré le bateau est l’occasion d’une première découverte de la ville. À votre arrivée, le directeur de la croisière vous reçoit à bord de l’Amazon Dream. Installation dans vos cabines. Sourires partout, musique, quelque part, vous êtes en Amazonie. Autour de jus de fruits aux saveurs étonnantes, vous faites connaissance de l’équipage. Votre guide présente l’itinéraire de la croisière sur le fleuve Amazone. Souper et nuit à bord.


Jour 3 – Jeudi 23 novembre
SUR L’AMAZONE

Les quatre premiers jours de la croisière se déroulent sur le fleuve Amazone. C’est une immersion dans de très beaux paysages naturels à la découverte de la faune et de la flore et de la vie quotidienne sur les rives de ce fleuve géant. Dès l’aurore, l’Amazon Dream largue les amarres et glisse doucement vers la ligne de rencontre des eaux. Sur des kilomètres, les eaux bleues du Tapajos s’enlacent avec les eaux jaunes de l’Amazone sans se mélanger comme une immense dentelle. C’est l’un des terrains de jeu favori des dauphins roses (boto) et des dauphins gris (tucuxi). Au lever du jour, la forêt s’éveille : les oiseaux prennent à nouveau possession de leur royaume. Un dernier regard sur cet extraordinaire paysage et navigation vers l’embouchure de l’Ituqui, un canal parallèle au fleuve Amazone. Sortie en canot à moteur pour l’observation de la faune et de la flore en compagnie de votre guide sur le lac Maica. Pêche au piranha et autres poissons. Retour à bord pour le dîner. Après-midi consacré à la détente durant la navigation par le canal de l’Ituqui et le fleuve Amazone vers l’embouchure du fleuve Curua Una. Coucher du soleil et apéritif sur le troisième pont. Souper et nuit à bord aux sons des murmures de la forêt amazonienne.


Jour 4 – Vendredi 24 novembre
SUR L’AMAZONE

Au lever du jour, sortie en canot à moteur pour l’observation de la faune et de la flore sur la rivière Curua Una où sont souvent au rendez-vous de nombreux dauphins roses. Cabotage vers le village de Pacoval et visite de la communauté de Quilombolas, descendants des esclaves africains réfugiés au 18e siècle en Amazonie. Marche balisée en forêt et exploration des lacs environnants, lieux très peu fréquentés par les touristes où l’on peut apercevoir plusieurs singes et oiseaux. Retour au bateau pour le dîner. En après-midi, navigation en remontant le fleuve Amazone. Sur les rives, on aperçoit les maisons sur pilotis des caboclos, le « peuple des eaux » issu du métissage des Indiens avec les conquérants portugais des 16e et 17e siècles. Arrivée et nuit à Sao Joao do Tapara. Souper et nuit à bord.


Jour 5 – Samedi 25 novembre
SUR L’AMAZONE

Déjeuner et navigation en canot à moteur pour l’observation de la faune et de la flore sur les petits affluents qui relient l’Amazone au lac Monte Alegre. Singes, caïmans, iguanes, aigles, aigrettes, hérons, perroquets sont souvent au rendez- vous. Dîner à bord et navigation vers Santarem. Arrivée au terminal fluvial et escale pour l’avitaillement. Découverte de la ville : ses herboristes, bazars et échoppes de hamacs multicolores, ses habitants et coutumes. Retour à bord de l’Amazon Dream et navigation vers Alter do Chao, les « Caraïbes au cœur de l’Amazonie ». Mouillage à la pointe du Cururu ou près du lac vert qui, selon une légende indienne, cache dans son fond une pierre magique lui donnant des étonnants reflets bleus verts. Souper à bord et nuit à Alter do Chao.


Jour 6 – Dimanche 26 novembre
SUR L’AMAZONE

Après le déjeuner, promenade jusqu’au sommet de la colline Terra Amor ou de la Serra da Piroca pour découvrir une vue magnifique d’Alter do Chao et des alentours. Exploration en canot à moteur du lac vert et de la forêt enchantée selon la hauteur des eaux. Visite du village et de ses boutiques d’artisanat indien et caboclo. Dîner à bord, plage et farniente. Navigation vers le Jari, canal naturel reliant l’Amazone au Tapajos. Souper et nuit à bord à l’embouchure du Jari.


Jour 7 – Lundi 27 novembre
SUR LE TAPAJOS

Les quatre jours suivants, sur le fleuve Tapajos, font la part belle aux rencontres avec les populations locales, aux marches en forêt primaire et à l’observation de la faune et de la flore. Sortie en canot à moteur pour une découverte du rio Jari. Ce petit cours d’eau reliant l’Amazone au Tapajos est propice à la découverte de la faune amazonienne : dauphins, crocodiles, iguanes et oiseaux de toutes sortes. Retour au bateau pour le dîner. En fin de journée, navigation vers Maguari, communauté installée sur le rivage de la Forêt nationale du Tapajos. Souper et nuit à bord à Maguari.


Jour 8 – Mardi 28 novembre
SUR LE TAPAJOS

Marche en forêt primaire en compagnie de guides natifs de la communauté de Maguari, à la recherche des arbres géants. Observation des oiseaux, rois de la canopée, des papillons bleus et peut-être même surprendre les singes agiles. Après cette expédition, baignade, détente et déjeuner à bord. Cabotage sur la rive droite du fleuve vers le lac Marai. Nous sommes sur les traces de l’expédition Langsdorff, tout près de l’un des villages des Indiens Munduruku, peint par Hercule Florence en 1828. Leurs descendants, soucieux de préserver et de faire connaître leurs traditions, ont réinvesti les lieux et reçoivent des visiteurs dans le cadre de programmes d’écotourisme. Sortie en annexe sur le lac pour l’observation des oiseaux à la tombée du jour. Rituel Munduruku. Souper et nuit à bord.


Jour 9 – Mercredi 29 novembre
SUR LE TAPAJOS

À l’aube, expédition d’observation de la faune et de la flore en pirogue en compagnie de guides indiens. Après le déjeuner à bord, visite du village Munduruku de Marituba et marche en forêt avec les guides indiens. Après le dîner et la sieste à bord, navigation vers le lac Anuma et Vista Alegre. Mouillage dans le lac au coucher du soleil. En Amazonie, l’heure préférée des Indiens est celle de la fin du jour. C’est chaque fois un événement, une célébration : l’eau change de couleur et devient dorée. Rencontre avec les représentants de la communauté de Vista Alegre et danses traditionnelles. Souper et nuit à bord sur le lac Anuma.


Jour 10 – Jeudi 30 novembre
SUR LE TAPAJOS

Après le déjeuner, départ pour une petite expédition au cœur de la réserve Extrativiste Tapajoara, un territoire où les habitants vivent des ressources « extraites » de la forêt, d’où son nom. Visite du village et découverte de la vie quotidienne des caboclos : préparation de la farine de manioc, base de toute l’alimentation locale, récolte du latex par les « seringueiros » sur les troncs d’hévéas, cueillette des plantes médicinales. Observation de la faune et de la flore en descendant en pirogue un « iguarapé », petite rivière qui serpente dans la forêt. Retour au bateau pour le souper. Navigation vers Alter do Chao pour une dernière nuit au cœur de la forêt amazonienne. Danses traditionnelles et musique sur l’une des plages d’Alter do Chao. Navigation vers Santarem et nuit à Santarem.


Jour 11 – Vendredi 1er décembre
SANTAREM / SAO LUIS

Transfert à l’aéroport de Santarem et vol sur Sao Luis, via Belém. Arrivée à Sao Luis en début d’après-midi. Installation à l’hôtel et départ pour la visite de Sao Luis, fondée en 1612 par les Français et qui est aujourd’hui ironiquement un des plus beaux joyaux d’architecture portugaise au Brésil. Son centre historique, classé au Patrimoine culturel de l’humanité par l’Unesco, compte plus de 5 000 « sobrados » (maisons coloniales) du 18e et 19e siècles, couverts de splendides azulejos. Souper et nuit à Sao Luis.


Jour 12 – Samedi 2 décembre
SAO LUIS / SANTO AMARO (PARC LENÇOIS MARANHENSES)

Départ pour le parc national des Lençois Maranhenses, l’un des paysages les plus éblouissants du Brésil. Arrêt à Morros pour le dîner, puis du village de Sangue une piste nous emmène jusqu’au sympathique village de pêcheurs Santo Amaro. Halte au Seagull Pond où le film House of Sand a été tourné. En fin de journée, nous irons assister au spectacle du coucher du soleil sur les dunes. Souper et nuit à Santo Amaro.


Jour 13 – Dimanche 3 décembre
PARC LENÇOIS MARANHENSES / BARREIRINHAS

Départ en véhicules tout terrain à la découverte du parc national Lençois Maranhenses, véritable mer de dunes qui s’étend sur 1 500 kilomètres carrés tel un immense drap blanc posé sur la mangrove (d’où le nom de « Lençois », qui signifie drap en portugais). Possible baignade dans des eaux claires et fraîches au milieu des dunes. Retour à Santo Amaro pour le dîner, puis route pour Barreirinhas. Souper et nuit à Barreirinhas.


Jour 14 – Lundi 4 décembre
BARREIRINHAS / RIO PREGUIÇAS / ATINS / BARREIRINHAS

Transfert au port et embarquement sur des pirogues motorisées pour une descente du superbe rio Preguiças pour rejoindre Atins, village de pêcheurs coincé entre l’embouchure du fleuve, l’océan et les dunes de sable blanc du parc national Lençois Maranhenses. À travers les mangroves, on pourra apercevoir : ibis rouges, aigrettes, perroquets, autres oiseaux aquatiques et peut-être même des paresseux. Arrêt au village de Mandacaru pour une nouvelle incursion dans le parc national pour admirer le paysage de dunes. Dîner à Canto do Atins. Retour à Atins pour reprendre les pirogues et remonter le fleuve jusqu’à Barreirinhas pour le souper et la nuit.


Jour 15 – Mardi 5 décembre
BARREIRINHAS / SAO LUIS / BRASILIA

Retour sur Sao Luis pour le dîner. En après-midi, vol sur Brasilia, la capitale du Brésil. Souper libre. Nuit à Brasilia.


Jour 16 – Mercredi 6 décembre
BRASILIA

Journée consacrée à la découverte de la cité futuriste des années 60 conçue par l’urbaniste Lúcio Costa et l’architecte Oscar Niemeyer, décrite comme la plus grande ville planifiée du monde. Construite en moins de quatre ans, elle devint en 1960 la capitale fédérale, concrétisant un vieux rêve d’occupation d’un centre géographique jusqu’alors vide. L’audace des formes lui a valu d’être classée au Patrimoine culturel de l’humanité. Une montée à la Torre de TV révèle la structure hallucinante de la ville. Visite de la Praça dos Três Poderes (place des Trois Pouvoirs) regroupant un grand nombre de bâtiments du gouvernement, dont le Congrès avec ses deux coupoles représentant le Sénat (le bol renversé) et la Chambre des députés (le bol droit). En face se trouve le palais Planalto, siège du gouvernement. Un peu plus loin, sur l’esplanade des ministères, le palais Itamaraty qui accueille le ministère des Affaires étrangères et qui est l’un des plus beaux édifices de Brasilia. Dîner d’adieu dans une churrascaria. Visite de la cathédrale Metropolitana, célèbre pour ses immenses vitraux, du Mémorial Juscelino Kubitschek pour les photos prises du chantier, du Museu Nacional, du palais Alvorada (extérieur), la résidence présidentielle et du quartier des ambassades. Souper libre. Nuit à Brasilia.


Jour 17 – Jeudi 7 décembre
BRASILIA / PANAMA CITY / MONTRÉAL

Transfert à l’aéroport pour le vol de retour sur Montréal, via Panama City, sur les ailes de la compagnie aérienne Copa Airlines.